La libération émotionnelle

Chacun porte en soi son histoire, Nous sommes ce que notre passé à fait de nous.

Nous enfouissons au plus profond de nous-même des émotions du passé, que certaines situations peuvent faire remonter à la surface à tous moments de notre vie.

Ces émotions négatives associés à des évènements du passé, conditionnent notre façon d’agir et de réagir. Ces peurs, frustrations, angoisses, (etc..) nous freinent dans notre vie quotidienne et nous empêchent d’avancer sereinement.

Grâce à la libération émotionnelle, vous avez la possibilité de vous libérer définitivement de ces émotions. Cela passe par un travail sur vous-même, directement sur les évènements passés qui vous ont marqués.

Le but de cette thérapie est de vous aider à « digérer », consciemment et inconsciemment, ces émotions négatives, et de diminuer leurs charges émotionnelles. Vous pourrez ainsi repartir allégés et sur de bonnes bases.

Déroulement de la thérapie émotionnelle

La première étape permet de déterminer ensemble les problématiques qui vous empêchent d’avancer.

Nous situerons ensuite les origines de ces problématiques dans votre passé.

Votre thérapie permettra alors de diminuer les charges émotionnelles de chaque problématique, une à une.

Chaque séance à une durée moyenne de 3 heures qui pourront être prolongées sans surcoût en cas de nécessité.

Bien que les premiers résultats soient déjà perceptibles dès la 1ère séance, cette thérapie nécessite généralement 3 séances à intervalles dépendants exclusivement de votre progression.

Chaque séance doit vous permettre d’effectuer un travail sur vous-même. La séance suivante ne pourra avoir lieu que lorsque vous aurez considéré que ce travail personnel est terminé, et que vous soyez prêt à travailler sur le déblocage émotionnel suivant (généralement à 2 mois d’intervalle).

Précaution d’usage

Une thérapie de libération émotionnelle ne se substitue en aucun cas aux traitements médicaux.
Elle peut cependant être pratiquée en parallèle et en complément à vos traitements pour travailler sur les causes émotionnelles pouvant engendrer des conséquences physiques.

Cette thérapie est déconseillée pour :

  • les femmes enceinte
  • les personnes atteintes de schizophrénie ou autres troubles mentaux
  • les personnes épileptiques

Le port de lentilles de contact est fortement déconseillé durant les séances.

En aucun cas, un Thérapeute ne se substitue au corps médical. Il n’en possède ni le droit, ni les compétences. Seul un médecin est autorité pour intervenir sur un traitement médical et éventuellement le modifier.